Scepticisme des uns et volonté des autres d’aller de l’avant…


Article de La Dernière Heure

Walhain tient à son marché européen et Chaumont-Gistoux attend de découvrir le dossier pour l’analyser sans a priori
Qui dit “projet éolien” à Walhain pense automatiquement à l’appel d’offres européen que la commune a récemment lancé afin d’avoir la main en la matière.

“Je respecte cette démarche mais je n’y ai pas pris part”, précise d’emblée Benoît Valentin, l’administrateur-gérant de la SPRL Wind Forever Development. “Ma société n’est pas un assez grand acteur pour cela (une des conditions est, par exemple, d’avoir au moins trois machines en exploitation et comme nous n’en avons encore aucune…). Mais je m’inscris dans la philosophie communale.”

Cela suffira-t-il ? Pas sûr vu la volonté des responsables publics walhinois de s’en tenir à ce fameux marché. “La bienveillance du collège ira aux promoteurs qui déposeront des projets dans ce cadre”, prévient justement la bourgmestre, Laurence Smets.

Reste que cette manière de faire n’est pas appréciée partout : du côté de la fédération des producteurs d’énergie renouvelable (Edora), Fawaz Al-Bitar regrette la mise en place de cette procédure : “Si toutes les communes faisaient de même, dans quel chaos serions-nous plongés ? Le moment est, qui plus est, mal choisi avec le futur nouveau cadre de référence de la Région wallonne. Un niveau de pouvoir qui, pour rappel, gardera la décision d’octroyer ou non les permis, contrairement aux communes, qui ont un pouvoir d’avis ».

Pas question d’appel , par contre, à Chaumont-Gistoux, où le collège n’a rien décidé. Seule certitude : il n’est pas question d’investir les deniers communaux dans un projet éolien.

“Parce que nous ne les avons pas et que nous ne désirons pas spéculer avec l’argent public”, explique Luc Mertens, l’échevin de l’Environnement. “Pour le reste, nous n’avons rien contre le dossier… mais nous ne l’avons pas encore analysé non plus.” Les résultats de l’étude d’incidences (qui durera une année) et les remarques de la population auront immanquablement leur importance.

G. Herens

Share This