lien vers la rubrique
L’Avenir Brabant Wallon 10/06/2010

CHASTRE – Prendre sa place dans le trafic

C’est notamment ce qu’ont appris les élèves de cinquième primaire de Chastre, grâce à Pro Vélo et aux bénévoles qui les encadrent
Laurence DUMONCEAU
 » Bonne route et prudence « , a lancé Marwan Hamzaoui, coordinateur de la Vélo Education de Pro Vélo, mardi soir à Camille, Antoine, Nicolas, Kelly et aux autres élèves de cinquième primaire des écoles de l’entité de Chastre. Les enfants ont reçu leur brevet cycliste de Pro Vélo et des vareuses fluo.  » N’oubliez pas que ce brevet n’est qu’une phase de votre apprentissage. Les connaissances acquises aujourd’hui vous seront utiles, lorsque vous passerez votre permis moto ou voiture. Vous connaissez déjà les panneaux et quelques règles de circulation. Mais n’oubliez pas qu’un vélo en ordre et un casque sont très importants, de même que le fait d’être visible. Ce n’est pas parce que vous avez vu la voiture, que le conducteur vous a vus !  »

Une petite centaine d’élèves de cinq classes (de la Petite école de Gentinnes, de l’école de la Communauté française de Gentinnes et des écoles communales de Chastre, de Cortil et de Blanmont) a en effet été formée à circuler en vélo aux abords de leur école, avec Pro Vélo, mais aussi grâce à des bénévoles comme François, André et Patrick.  » C’est important de pouvoir compter sur cette mobilisation citoyenne, se réjouissait d’ailleurs Marwan Hamzaoui, d’autant que Pro Vélo sera encore présent dans deux écoles, durant une année, avant de passer définitivement le flambeau à l’équipe de bénévoles qui sera d’ailleurs renforcée, afin de passer à six personnes, pour soutenir les formations à l’extérieur au profit des écoles qui en feront la demande.  »

WATERLOO – Des Vappeurs dans la commune ?

Le concept des voitures à partager (VAP) s’implante à Waterloo après avoir déjà été installé dans quatre autres communes de la province.
Éric GUISGAND
Après s’être déjà implanté en Brabant wallon à La Hulpe, Lasne, Braine-l’Alleud et Rixensart, voici à présent le concept des VAP (voitures à partager) qui prend pied à Waterloo.

L’objectif des VAP est pour rappel de repenser l’utilisation des voitures en proposant aux adhérents au réseau de partager une même voiture chaque fois que c’est possible par exemple pour se déplacer à l’intérieur du territoire communal, pour aller d’une commune à une autre ou pour rejoindre une gare ou des arrêts de bus.

La pratique est proche de celle de l’auto-stop. La personne qui s’inscrit au sein du réseau (comme piéton et/ou comme automobiliste) reçoit une carte nominative. Les automobilistes membres du réseau affichent un autocollant VAP sur leur voiture, et les piétons membres du réseau font signe aux automobilistes en leur montrant leur carte VAP. Des cartons mentionnant la direction souhaitée sont aussi exhibés. Des points d’arrêt VAP sont en outre signalés par des panneaux spécifiques.

Douze haltes ont d’ores et déjà été créées et sont signalées par des panneaux. (…) Bonne nouvelle pour les vappeurs waterlootois : le collège communal a décidé de prendre à sa charge les frais d’inscription dans le réseau. Les personnes régleront donc 5€ lors de leur inscription puis seront remboursées sur leur compte en banque par la Commune.

Reste à voir si la sauce VAP prendra en morne plaine, le Waterlootois étant attaché à sa voiture et l’un des citoyens les plus motorisés du pays.

Share This